fbpx

Investir dans l’immobilier sans emprunt : les stratégies gagnantes

Investir dans l'immobilier sans emprunt : les stratégies gagnantes
Sommaire de l'article

Comment investir dans l’immobilier sans emprunt ?

Investir dans l’immobilier constitue un business des plus intéressants. En effet, les projets de cette nature sont susceptibles d’engendrer des bénéfices de taille, et ce dans des délais relativement courts. Seulement, investir dans l’immobilier requiert généralement un capital de départ conséquent. L’investisseur doit alors posséder une somme assez grande pour débuter ses projets, ou bien contracter un emprunt auprès d’une banque. Il existe cependant certaines méthodes qui peuvent vous permettre d’investir dans l’immobilier sans emprunt et sans posséder un énorme capital de départ. Nous vous invitons à les découvrir en détail au sein de l’article présent.

Investir dans l’immobilier sans emprunt : une possibilité accessible à tous

Sachez que tout le monde peut espérer réaliser un investissement dans le secteur de l’immobilier et en tirer un profit assez satisfaisant. Simplement, il faut être réaliste, et ne pas croire qu’un investissement de cette nature peut apporter autant de bénéfices qu’un projet bien plus coûteux. De même, il faut se montrer patient, car le retour sur investissement se fait à long terme, et méticuleux, afin de réussir le plus efficacement possible.

L’investissement immobilier sans emprunt et avec un petit capital dispose cependant d’un avantage de taille. Puisque l’investissement est relativement petit, les pertes le seront également en cas d’échec du projet. Ainsi, les risques sont minimes, et vous n’avez pas de pression sur les épaules.

Crowdfunding immobilier : un financement participatif

Une première méthode qui pourrait vous permettre de financer votre projet immobilier est ce que l’on appelle le crowdfunding immobilier. Ce dernier est un financement participatif, c’est-à-dire que plusieurs investisseurs apportent leur pierre à l’édifice en fournissant une partie du montant total nécessaire afin de réaliser le projet. Il existe aujourd’hui une multitude de plateformes en ligne qui vous permettent de rechercher des projets de crowdfunding immobilier.

Le crowdfunding immobilier peut vous rapporter un retour sur investissement estimé entre 8 à 10% par an, si vous réussissez à sélectionner un projet qui réussit. De même, le montant à fournir est très abordable, certaines plateformes de crowdfunding vous permettant de participer à des projets avec un très faible investissement de départ. Vous pouvez par exemple investir sur Bricks.co à partir de 10 €, Invest Dubaï à partir de 500 € et Anaxago à partir de 1000 €.

Un investissement rapide et simple

Outre le fait de pouvoir participer à un investissement immobilier à des sommes ridicules, le crowdfunding dispose de l’avantage d’être relativement simple. Vous pouvez vous inscrire sur une plateforme donnée en à peine 5 minutes, et commencer à consulter les différents projets auxquels il est possible de participer.

Attention cependant, bien qu’il soit simple à réaliser, l’investissement dans le crowdfunding immobilier doit être analysé de fond en comble afin de sélectionner les projets les plus susceptibles de vous rapporter. Vous pouvez demander les conseils de personnes expérimentées sur le sujet afin de faire vos choix. De même, il est conseillé de diversifier ses actifs en investissant des petites sommes sur divers projets, plutôt que de mettre la totalité de votre capital sur un seul.

Comment investir en crowdfunding immobilier ?

Si vous souhaitez aller plus loin sur le crowdfunding, retrouvez des analyses détaillées de ces plateformes (parmi tant d’autres) :

La société civile de placement immobilier (SCPI)

Désignée sous le sigle SCPI, la Société Civile de Placement Immobilier constitue une autre méthode capable de vous apporter un retour sur investissement sans un gros capital de départ. Le principe de cette méthode est le suivant : la SCPI est gérée par une société de gestion qui se charge de collecter des fonds auprès d’investisseurs en vue de la réalisation d’un projet immobilier.

En fonction des fonds collectés, cette société de gestion procède à la sélection d’un parc immobilier, qui rentre dans la nature de la SCPI. Pour une SCPI de rendement, par exemple, il sera question d’acheter des bureaux avec des baux commerciaux.

La SCPI est donc une méthode qui consiste à réunir les fonds collectés auprès de divers investisseurs pour la réalisation d’un projet immobilier. Ce projet immobilier doit être conforme à la nature de la SCPI en question. Un avantage considérable de la SCPI est que ce type d’investissement vous dédouane, en tant qu’investisseur, de toutes les tâches de gestion relatives au projet.

  • Les investissements dans la SCPI peuvent eux aussi démarrer de petites sommes ( autour des 1000 euros), et s’élever à plusieurs centaines de milliers d’euros.

Les différents types de SCPI

Il existe à proprement parler deux types principaux de SCPI. Tout d’abord, les SCPI de rendement dont nous parlions précédemment. Ces dernières ont un but précis, qui est d’acquérir des biens immobiliers de type professionnel afin de les louer par le biais de baux commerciaux.  Les investisseurs de la SCPI de rendement perçoivent donc des bénéfices qui sont issus des loyers perçus, en fonction des parts dont ils disposent au sein de cette dernière.

L’autre type de SCPI est la SCPI fiscale. La SCPI fiscale a le même fonctionnement que la SCPI de rendement. Autrement dit, des fonds sont collectés auprès d’investisseurs qui achètent des parts dans la société. Seulement, l’objectif est cette fois différent; ces fonds sont réinvestis dans des projets immobiliers de façon à obtenir une réduction maximale d’impôts.

Bien investir en SCPI

Pour maximiser ses chances d’avoir un bon retour sur investissement à terme, il faut bien sélectionner son projet en SCPI. Pour ce faire, vous devez vous montrer patient, demander des conseils à des professionnels dans le métier, et analyser chaque projet en fonction de certains critères à l’image des suivants :

  • La pérennité des dividendes
  • Le taux d’occupation financier
  • Le taux de rentabilité interne
  • Le taux de distribution sur valeur de marché
  • Le rendement immobilier des acquisitions

Ces termes peuvent vous sembler ardus de prime abord, mais il convient de les maîtriser et de les comprendre afin d’être plus efficaces dans vos investissements.

Comment investir en SCPI ?

Pour investir dans les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier), il faut d’abord souscrire des parts auprès d’un établissement financier (banque, courtier, etc.). Il est important de bien étudier les différents types de SCPI (résidentielle, commerciale, etc.) et leur performance avant de faire son choix. Il est également important de vérifier les frais liés à l’acquisition et à la gestion des parts de SCPI. Il est en général possible de souscrire des parts de SCPI via un PEA ou un compte-titres ordinaire.

Parmi les meilleures SCPI du marché, les différents fonds de Corum tirent très largement leur épingle du jeu.

L’achat d’actions REIT

REIT est un acronyme anglais pour “Real Estate Investment Trusts”. C’est une méthode d’investissement qui a vu le jour aux USA. Il s’agit d’entreprises cotées en bourse qui lancent des projets de création de patrimoine immobilier. Le REIT consiste à investir par l’achat d’actions dans ces entreprises et non de parts.  Il faut savoir que les REIT doivent avoir au minimum 75% des biens et de revenus qui proviennent du secteur de l’immobilier. De même, ces entreprises versent entre 70 et 95% de leurs bénéfices aux actionnaires.

Comment investir dans les REITs ?

Vous pouvez parfaitement investir dans les REIT depuis la France. Vous devez simplement disposer d’un CTO (compte-titres ordinaire). Notez que les REIT sont cotées en dollars. Les REIT sont un excellent moyen de diversifier ses investissements pour ceux qui souhaitent se lancer dans l’immobilier sans emprunt.

La plupart des courtiers vous permettent d’investir dans des REITs. A vous de faire vos recherches et de trouver celui qui vous correspond le plus. Personnellement, je peux vous recommander DEGIRO pour ses frais très faibles ou eToro pour sa simplicité d’utilisation.

Être rappelé(e)
Fin de l'article
Partager
Partager
Partager
LinkedIn
Partager
Partager
Partager
Louis Chevalier
Louis Chevalier
Expert financier, Louis Chevalier est un ancien banquier d'affaire, et traite aussi bien d'investissements classiques comme de deals plus exotiques pour Le Journal de l'investisseur.
Louis Chevalier
Louis Chevalier
Expert financier, Louis Chevalier est un ancien banquier d'affaire, et traite aussi bien d'investissements classiques comme de deals plus exotiques pour Le Journal de l'investisseur.
Articles similaires
value stock
Lexique
Bastien Puccini

Qu’est ce qu’un Value Stock ?

Un value stock désigne les actions d’une société qui semblent se négocier à un prix inférieur par rapport à leurs fondamentaux, tels que les dividendes, les bénéfices ou les ventes, ce qui rend la société attrayante pour les investisseurs intéressés par les entreprises valeurs.

Investir
Bourse
Adrien Rizzi

Investir – Comment investir en 2021 ?

Aujourd’hui il y’a un coût d’opportunité à garder des liquidités. Autrement dit, il y’a un coût non négligeable à garder ses liquidités sur des placements classiques alors qu’il est possible d’investir sur des placements plus risqués mais avec un rendement de l’ordre de 10 % par an

Guide Débutant
Ouvrir un wallet

Fichier .pdf à télécharger gratuitement

* Champ requis

360

L'investissement

La newsletter

Opportunités, analyses, guides, tout le contenu pour booster et maitriser vos finances personnelles

* champ requis

Guide Débutant
Ouvrir un wallet Tezos

Fichier .pdf à télécharger gratuitement

* Champ requis