fbpx

Trading : Comment démarrer ?

débuter en trading
Sommaire de l'article

Toutes les notions nécessaires pour commencer le trading sur les marchés financiers.

Introduction sur les marchés financiers

Les marchés financiers et leurs fonctionnement

Un marché financier est un lieu d’échange, physique ou virtuel, où s’oppose l’offre et la demande.

Les acheteurs et les vendeurs se rencontrent pour échanger des produits financiers.

Sur ces marchés financiers, il y a d’un côté les acteurs qui ont besoin de financement et de l’autre, les acteurs qui sont en capacité de financer.

Les acteurs en besoin de financement peuvent être aussi bien des entreprises, des États que des collectivités. En face, du côté des entités en capacité de financement, on retrouve les entreprises, les investisseurs institutionnels (les banques) mais aussi de plus en plus de particuliers : les
traders amateurs.

En effet, autrefois réservés à une élite de traders présents sur les principales bourses mondiales, les marchés financiers s’ouvrent aujourd’hui de plus en plus aux particuliers.

Il existe différents marchés sur lesquels vous allez pouvoir effectuer des transactions, en voici 5 d’entres eux :

  • Le marché des indices, comportant plusieurs indicateurs boursiers mesurant la performances générale d’un marché ou d’un secteur, ils sont devenus des instruments essentiels de la gestion de portefeuille et servent souvent de référence pour mesurer les performances des secteurs, des pays mais également des gérants d’organisme de placement collectif en valeurs mobilières.
  • Le marché des matières premières, sur lequel avant d’être exploitées par les industriels sous forme de produits finis ou semi-finis, les produits agricoles (blé, soja,… etc.), les métaux (or, argent,… etc.) et les énergies (pétrole) s’échangent.
  • Le marché des devises ou FOREX (FOReign – EXchange), permet de vendre ou d’acheter une devise en échange d’une autre devise.
  • Le marché des cryptomonnaies, contenant un autre type d’actif disponible, qui ont une place à part sur les marchés financiers. Relativement récent, le marché des cryptomonnaies n’est pour le moment pas encore régi par les Banques Centrales comme les autres actifs, et c’est ce qui en fait sa particularité la plus marquée.
  • Le marché des actions, la plus connue du grand public, c’est un titre de propriété d’une fraction du capital d’une entreprise. L’intérêt d’acheter des actions est de réaliser une plus-value lors de la revente de celle-ci, et/ou de profiter de dividendes dans le cadre d’une stratégie plus long terme.

Scalping, Day Trading, Swing Trading… ou plus long terme ?

Tout d’abord, il est important d’expliquer la notion de trading avant de te détailler ses stratégies d’investissements en trading.

Le trading c’est investir à la hausse ou à la baisse d’un actif financier (une action, un indice ou une devise) pour faire des profits en partant d’un capital de départ.

Dans le trading, la patience est le maître mot pour réussir et gagner sur le long terme.

Trading, acheter bas et vendre haut

Il existe plusieurs types de stratégies pour investir sur les marchés financiers. Attention, aucune des stratégies que nous allons évoquer n’est idéale.

Cependant, vous trouverez celle qui convient à votre situation (personnelle, professionnelle, financière), à vos attentes, à votre psychologie ou à votre mode de vie.

  • Le scalping, est une technique boursière et de trading qui consiste à réaliser un très grand nombre d’opérations qui durent très peu de temps, de quelques secondes à quelques minutes maximums pour chaque opération. Ainsi, le trader, appelé scalper, a pour objectif de gagner quelques points ou pips (maximum 5) seulement durant son opération. C’est la raison pour laquelle le scalping est aussi appelé “micro trading” ou “trading de petits pas”.
  • Le Day Trading ou trading Intraday, est un style de trading sur les marchés financiers se déroulant sur une journée. Toutes les positions ouvertes au cours de la journée sont fermées le soir avant la clôture des marchés. Les ordres sont passés sur des graphiques ayant des unités de temps courtes, qu’on appelle M1 (1 minute), M5 (5 minutes) ou H1 (1 heure) par exemple. Le Day Trading nécessite de pouvoir se dégager du temps pour être pleinement concentré sur les graphiques lors des différentes séances. Le Day Trading est particulièrement conseillé sur le marché du Forex par exemple pour profiter de la volatilité, mais aussi des indices ou des matières premières.
  • Le Swing Trading, s’inscrit sur une unité de temps plus longue. C’est une stratégie consistant à acheter des actifs et à les revendre à court ou moyen terme, tout dépend des objectifs de chacun. L’intérêt est de profiter de la fluctuation du prix. Les transactions sont faites sur des graphiques en D1 (1 journée), W1 (1 semaine) et M1 (1 mois).

Mais l’investissement sur les marchés financiers peut aussi s’inscrire sur plusieurs années. Cela permet de bénéficier de revenus passifs. On remarque que la majorité des marchés ont une tendance haussière sur le long terme, ce qui laisse présager de belles choses si vous décidez d’investir sur le long terme.

Le trading nécessite une éductation financière poussée

Psychologie et croyances limitantes

Une croyance limitante est une proposition que nous fabriquons suite à des influences diverses et variées (notre environnement socioculturel, notre éducation…) et qui vient parasiter notre manière de penser. Et force est de constater que sur les marchés financiers, les croyances limitantes sont nombreuses.

L’univers des marchés financiers est soumis à énormément de préjugés (comme le filme le « Loup de Wallstreet »), qui vont d’un extrême à l’autre. Parfois jugé abstrait, souvent jugé trop complexe, il se développe pour autant de plus en plus auprès des particuliers aujourd’hui.

Si vous avez peur de voir ton capital diminuer, c’est tout à fait normal. L’investissement en
bourse, trading et/ou cryptomonnaies nécessite un temps d’éducation, de formation, pour maîtriser ce nouvel environnement.

Si vous pensez au contraire que les marchés financiers sont un excellent moyen de générer des revenus rapidement, cela peut être vrai, mais ce n’est pas toujours le cas. Inutile de croire que les investissements sur les marchés vous rendront riche en un clin d’œil, cela est faux.

Si pour vous, l’investissement sur les marchés financiers nécessite un capital
de départ important, ce n’est pas vrai. Nous y reviendrons plus tard mais vous le
verrez bien assez tôt, il est possible de se lancer avec un capital tout à fait
raisonnable.

Peut-on vivre du trading ?

Les légendes sur le monde de l’investissement sont nombreuses.

Beaucoup pensent qu’en devenant trader, vous passeras votre vie à voyager dans
des lieux prestigieux, à bronzer sur la plage toute la journée ou à acheter des
voitures de luxe facilement en travaillant le moins possible.

D’autres vous diront que pour se lancer dans l’investissement, il faut
obligatoirement passer par des grandes écoles de commerce ou par Wall
Street.

Et dans le sens inverse, les plus mal renseignés jureront qu’il n’y a que
deux ou trois livres à lire pour tout connaître du trading.

Tout cela est strictement faux. Être trader demande du travail, de l’organisation, des efforts et du temps. Il peut se faire aussi bien au travail que chez soi sur son ordinateur portable. Sans oublier les arnaques qui gravitent autour de cet univers : fausses écoles, faux sites de trading, canaux
télégram scammeurs.

Tous ces éléments expliquent bien souvent l’échec cuisant de certains débutants qui ne sont pas prêts à se frotter à la réalité du trading.

⚠️ 89% des traders novices perdent tout leur capital sur leurs 4 premières années de trades selon l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) ! (Voir l’étude)

Vivre du trading, c’est possible mais ce n’est pas de la magie 🧙.

Les analyses en trading

Analyses techniques et fondamentales

Mais concrètement, comment analyser les tendances du marché ?

Comment savoir à quel moment entrer et sortir de position ?

Quand acheter, quand vendre ?

Pour répondre à ces questions, vous avez besoin de deux types d’analyse :

  1. l’analyse technique (ou analyse chartiste)
  2. l’analyse fondamentale.

Ces deux types d’analyse ne sont pas à opposer, au contraire, elles sont toutes les deux à prendre en compte pour prendre les meilleures décisions.

L’analyse technique base son évaluation d’actif financier sur l’historique du marché. Les analystes qui y ont recours pensent que les mouvements du marché se répètent, qu’ils s’expliquent selon certains indicateurs, comme Ichimoku par exemple.

L’analyse technique repose sur trois théories :

  1. Le marché intègre tout
  2. Les prix évoluent en suivant des tendances
  3. Les tendances se répètent dans le temps

Ces tendances, elles sont au nombre de 3 et elles sont tout à fait logiques :

⬆️ À la hausse

⬇️ À la baisse

➡️ En stagnation

L’analyse technique se base concrètement sur une analyse des graphiques.

Plusieurs indicateurs peuvent être utilisés et se basent sur une analyse des tendances.

Ces indicateurs peuvent être des graphiques linéaires, à barres ou des chandeliers japonais.

Et donc qu’en est-il de fondamentale ?

L’analyse fondamentale est une méthode de mesure de la valeur d’un actif par l’examen de facteurs économiques et financiers qui y sont associés.

Les analystes fondamentaux étudient tout ce qui peut affecter la valeur d’un actif.

On prend en compte les facteurs macroéconomiques tels que l’état de l’économie et les conditions du secteur. On prend aussi en compte les facteurs microéconomiques tels que l’efficacité de la gestion de l’entreprise.

L’objectif final est d’arriver à un chiffre qu’un trader va pouvoir comparer au prix actuel d’un titre afin de déterminer si le titre est sous-évalué ou surévalué.

Utiliser ces deux types d’analyse simultanément facilitera l’anticipation des mouvements du marché, que vous soyez en scalping, en day trading. Cela permettra donc de déterminer la tendance à venir de l’actif.

En clair, cela aide à déterminer si son prix part à la hausse ou à la baisse.

Les sites d’actualité à suivre

Mais comment procéder à une analyse ?

Les sites d’actualité répondent en bonne partie à cette question, puisqu’ils informeront sur les nouvelles économiques majeures.

En bourse il sont nombreux, mais tous ne sont pas à suivre. Certains sont évidemment axés sur certains types de marché, et vous intéresserons donc plus ou moins selon votre stratégie d’investissement.

En voici 4, importants à suivre si vous souhaitez investir sur les marchés financiers.

Ces sites d’actualité sont :

  • Bloomberg
  • ABC Bourse
  • Trading view
  • Cryptonaute pour les cryptos

Investir avec succès en trading

Le capital de départ

Est-ce qu’un capital de départ peut être conseillé pour débuter ? La réponse est
NON.

Chaque personne possède un capital disponible différent pour investir. Nous n’avons pas tous les mêmes situations financières.

Malgré tout, quelques conseils sont nécessaires pour éviter les mauvaises expériences.

Tout d’abord, n’investissez que ce que vous êtes prêt à perdre. Cette phrase peut paraître flippante, mais c’est très important à intégrer. Un aspect trop souvent négligé, dans le trading notamment, est l’importance de la psychologie.

Concrètement, si vous investissez de l’argent qui doit vous servir pour satisfaire vos besoins primaires (se nourrir, payer son loyer, rembourser un prêt…), vous prenez le risque de vous mettre en difficulté et vos investissements seront soumis à une pression plus forte. Vos décisions pourront alors en être affectées.

Et donc pour répondre concrètement à la question, que ce soit pour de
l’investissement en bourse, en trading ou en cryptomonnaies, le capital minimum serait d’investir au moins 200€.

Il n’est donc pas nécessaire de disposer d’un capital énorme pour débuter.

En effet, aujourd’hui les courtiers acceptent un dépôt minimum très faible pour commencer à trader.

Cela va de paire avec la démocratisation du trading qui n’est plus réservé qu’à une élite : l’enjeu est que chacun puisse profiter de l’évolution des marchés financiers.

Mais encore faut-il se former pour éviter les grandes déceptions…

L’importance de la psychologie en trading

L’aspect psychologique sur les marchés financiers, et particulièrement en trading, n’est pas à négliger.

Pour avancer, vous devez faire preuve d’autocritique. Cherchez à maitriser vos émotions. Pour réussir vos trades, vous devez découvrir et étudier votre profil psychologique.

Excitation, peur, sérénité, stress, que ressentez-vous face au trading et pourquoi ?

Vous subirez des pertes. C’est inévitable au début. Mais ce que les traders débutants oublient, c’est qu’aucune stratégie n’est efficace à 100%.

Acceptez les pertes pour progresser.

Des outils comme le Stop Loss vous permettront de toute façon de limiter vos pertes, ce qui est rassurant d’un point de vue psychologique.

Beaucoup de traders ne supportent pas de voir leur égo être mis à mal par une perte, et ne font qu’empirer la situation en voulant réagir à chaud.

En trading, il n’y a pas d’excuses, nous sommes responsables de nos ventes, de nos
achats, de nos gains, de nos pertes et de nos erreurs.

En somme, intéressez-vous autant à la psychologie qu’aux ordres, aux indices et aux graphiques.

D’abord pour mieux vous connaître, déterminez vos limites à dépasser ou non. Car une psychologie défaillante et une mauvaise maîtrise de vos pulsions peuvent vous mener à l’échec.

Si vous « craquez » émotionnellement face aux enjeux du trading, vous pouvez ruiner en quelques minutes des mois de gains.

À l’inverse, si vous êtes au courant de ces éléments, vous aurez un atout non négligeable pour réussir.

Le vrai travail d’un trader est donc de travailler sur sa psychologie pour réussir à canaliser ses émotions et les contrôler. Le trading est avant tout une expérience personnelle enrichissante mais aussi rigoureuse. C’est un peu comme le sport de haut niveau : le contrôle de soi et le travail sur soi sont essentiels.

Cela peut être long, difficile, mais c’est aussi ce qui vous permettra d’être rentable.

Plusieurs études démontrent d’ailleurs que la psychologie est responsable de 90 % des pertes ou des gains en trading. Il ne suffit pas d’être un bon technicien pour gagner de l’argent, vous devez améliorer aussi bien ton flair que votre esprit critique.

Des outils au service de la rigueur

Parceque la rigueur est l’une des compétences les plus importantes en trading voici 6 outils qui vont te permettre de structurer ta façon de travailler :

Le plan de trading :

Il sera votre feuille de route et vous permettra de guider l’ensemble de vos investissements. Vous devrez noter vos objectifs et ce que vous mettez en place pour y parvenir. Ainsi, vous aurez une visibilité sur la stratégie de trading que vous développez, les points d’entrée et de sortie de vos positions.

Avec ce plan de trading, vous fixez également les règles de money management à respecter. Cet outil est intéressant parce qu’il permets de se projeter, d’établir la rentabilité espérée, de choisir les marchés financiers sur lesquels vous investissez, de choisir quelles unités de temps (UT), de définir votre routine de trading…

En clair, il sert à structurer sa pratique du trading.

Le journal de trading :

C’est un document dans lequel vous répertoriez toutes les informations de vos trades. Vous noterez donc la stratégie utilisée lors de vos sessions de trading, l’heure d’entrée et de sortie de vos prises de position, le solde de vos opérations mais aussi des éléments divers comme votre état psychologique, votre niveau de fatigue.

Tout doit être renseigné dans ce journal de trading afin que vous ayez une visibilité globale de vos sessions de trading. Ce journal est primordial.

Tout comme le plan de trading, le journal a aussi l’avantage de vous “contraindre” à une certaine rigueur, parfois négligée par les traders particuliers. C’est grâce à ce journal de trading que vous pourrez analyser les trades et donc améliorer vos entrées et sorties de position.

Prenez donc le temps de le remplir, mais consacrez également une partie de tes
sessions de trading à analyser vos prises de position passées.

Certains outils sont par ailleurs 100 % automatisés, ce qui représente un gain de temps
considérable :

FixyTrade est un outil qui est fiable et intéressant si vous n’aimez pas le faire sur un Excel ou sur papier.

La plateforme de trading :

C’est sur cette plateforme que vous passez vos ordres de trading. Plusieurs éléments viennent forcément guider votre choix de plateforme de trading, comme les frais de transaction, les fonctionnalités de bases et optionnelles ou sa facilité d’utilisation.

C’est sur ces plateformes que vous aurez accès en temps réel à l’évolution des actifs que vous suivez sur des graphiques, avec les indicateurs que vous souhaitez utiliser : RSI, Pivots, etc…

Sur le Journal de l’investisseur, nous recommendons MetaTrader 4 ou 5 selon votre préférence.

MetaTrader 4 étant plus stable, nous le recommandons davantage.

Le simulateur de gain :

Si vous souhaitez établir des prévisions de rentabilité, ce simulateur vous servira à calculer vos investissements futurs. Très utile pour cadrer votre plan de trading.

Les mécanismes de la bourse sont complexes. Un simulateur de gain vous aide à visualiser les effets. Exemple : voir l’impacte d’une augmentation quotidienne de capital de 2%.

En ayant une vision claire de la progression de votre investissement, vous pourrez faire des choix éclairés et maximiser votre rentabilité. Cela peut également se faire grâce un tableur Excel.

Le calendrier économique :

Quelle que soit la volatilité du marché sur lequel vous pratiquez le trading, il est sensible à l’actualité économique ou macroéconomique. Pour être informé des dernières nouvelles ayant des impacts sur les marchés, vous devez trouver des moyens de vous tenir informés. Personnalisez votre feed news pour qu’il affiche des informations sur les sujets qui vous intéressent et recevoir des alertes. Comme énoncés plus haut, vous pouvez vous inscrire sur des sites d’actualités économiques comme Bloomberg et/ou des blogs spécialisés.

Le logiciel d’analyse :

Le logiciel d’analyse est un outil de trading qui permet d’étudier les historiques des cours afin d’anticiper leur évolution. Ces interfaces sont utilisables pour tous les types de marchés (Actions, devises, indices boursiers, matières premières, cryptomonnaies…). Il existe une multitude de logiciels de bourse pour l’analyse technique en trading. Selon votre stratégie de trading et
vos marchés d’investissement, ils se révèlent un allié redoutable pour choisir vos points d’entrée et de sortie de position.

Investir en trading et gérer son moneymanagement

Définition du TakeProfit, du StopLoss et du lot

Le Stop Loss (SL) est une limite de perte que le trader se fixe afin d’éviter de perdre davantage. Le risque 0 n’existe pas, il arrive que l’investissement n’aille pas toujours dans le bon sens car nous nous appuyons sur des probabilités et des indicateurs mathématiques non absolue.

Le Take Profit (TP) ou prise de profit en français correspond à l’ordre de clôture d’un trade lorsque le cours d’un actif financier atteint un certain niveau dans le cas où le trade est gagnant. Le Take Profit donne donc la garantie au trader que son profit sera matérialisé si le marché atteint le niveau choisi.

Le lot est un groupe normalisé d’actifs qui est tradé à la place d’un seul actif. Souvent, investir sur un seul actif à la fois n’est pas viable à cause de sa valeur réelle. Dans ce cas-là, les traders utilisent des lots : plusieurs actifs que l’on achète et vend ensemble lors de transactions.

Investissez ce que vous pouvez

La partie qui fait souvent débat et qui fait beaucoup parler d’elle : combien faut-il investir ?

Vous seul avez la réponse à cette question en fonction de vos moyens financiers. Nous allons seulement vous donner des recommandations.

Vous pouvez commencer avec un minimum de 200€, mais 500€ serait selon-nous plus recommandable. Un capital optimal sera plutôt aux alentour des 1’000€.

Sachez toutefois que vous ne deviendrez pas millionnaire en investissant 200€ ou 1000€ mais vous pouvez réussir à vous faire un complément de revenu.

Ce complément peut vous être utile pour un apport pour un projet entrepreneurial, un projet immobilier, faire des cadeaux à vos proches, etc… Le plus important c’est d’être réaliste et de vous fixer des objectifs car il s’agit d’un processus.

Stratégie de Money Management en fonction de son capital

Le money management va vous permettre de gérer au mieux votre capital.

Pour en tirer le meilleur parti, voici quelques astuces simples mais qu’il faut respecter.

  • Commencez par appliquer la règle des 5% :

Concrètement, cela signifie que si vous avez fait 5% de votre capital en bénéfice dans la journée, arrêtez la journée de trading. Exemple : J’investis 1’000€, je gagne 50€ aujourd’hui, j’arrête ma journée de trading et si je fais ça tout les jours sur une période de 1 mois je gagne 50€x20 = 1000€ par mois de bénéfice que je peux réinvestir.

L’effet cumulé permettra sur le mois suivant d’aller chercher plus de bénéfices.

  • Utilisez un stop loss :

On ne le répétera jamais assez, mais lorsqu’on investit sur les marchés financiers, il ne faut jamais oublier qu’il faut minimiser les pertes pour être rentable sur le long terme.

  • Soyez prudent si vous utilisez l’effet de levier :

S’il est un excellent moyen de maximiser ses gains, l’effet de levier représente également un risque accru de perte. Que ce soit en trading ou sur le plus long terme, l’effet de levier peut être utilisé, mais avec une connaissance du marché et en plaçant par exemple un stop loss.

  • RAPPEL : investissez une somme d’argent dont vous n’avez pas besoin au quotidien.
  • Possèdez un plan de trading :

Pour structurer vos investissements sur les marchés financiers. Cela apportera de la rigueur et permettra de structurer votre stratégie.

  • Utilisez un compte de démonstration :

Notamment si vous vous lancez dans le day trading ou le scalping. Vous aurez ainsi recours à de l’analyse technique pour analyser les graphiques et vous pourrez vous familiariser avec le trading avant de vous lancer dans le grand bain.

  • Pensez à réinvestir les profits réalisés sur les marchés financiers :

Par exemple, vous réalisez des plus-values sur les cryptomonnaies, utilisez des stablecoins pour ces plus-values et réinvestissez-les au moment que vous jugerez opportun, selon les tendances du marché.

Choisir le bon courtier

Choisir le bon courtier n’est pas chose aisée, n’est ce pas ?

Entre les courtiers qui prennent des frais exorbitants lors du retrait, et/ou qui appliquent des spreads ahurissants (écart entre la valeur réelle du marché celle qu’il te donne) et/ou qui n’ont aucun support technique pour vous accompagner dans votre apprentissage, cela devient vite un choix périlleux.

C’est pourquoi, après avoir effectué un travail méticuleux et avoir comparé plusieurs courtiers, nous avons décelé le meilleur compromis. Notre choix s’est arrêté sur VTMARKETS.

En effet, ce courtier présente les avantages suivants :

  • La possibilité de trader avec des micro-lots et mini-lots,
  • Un support réactif en live chat,
  • La possibilité d’avoir un compte de trading respectant les croyances religieuses de chaque individu,
  • 50% de bonus lors du dépôt. Je dépose 1000€ j’ai 500€ de bonus donc un compte de trading de 1500€ pour trader,
  • Broker régulé par l’AMF.

Conclusion

Voici donc les bases pour bien débuter en trading. Cet article n’est qu’une petite partie de cet univers et nous vous recommendons de vous former d’avantage avant de vous lancer avec de l’argent réel.

De nombreuses formations gratuites sont disponibles sur Youtube par exemple.

Vous pouvez aussi investir sur vous en payant une formation – souvent plus qualitative et plus complète – comme celle de notre partenaire Greenbull (elle est finançable à 100%, donc gratuite si vous cochez leurs conditions).

Vous pouvez faire vos premiers pas avec un compte démo, disponible sur VTMarkets.

Disclaimer

Les performances passées ne sont pas indicatives des résultats futurs. Différents types d’investissements impliquent des degrés de risque variables, et rien ne garantit que la performance future d’un investissement spécifique, d’une stratégie d’investissement ou d’un produit sera rentable, égalera tout niveau de performance historique indiqué correspondant, ou conviendra à votre portefeuille.

En raison de divers facteurs, notamment l’évolution des conditions du marché, le contenu peut ne plus refléter les opinions ou positions actuelles. En outre, vous ne devez pas supposer que les discussion ou information contenue dans cet article remplace des conseils d’investissement personnalisés. Dans la mesure où un lecteur a des questions concernant l’applicabilité d’un sujet spécifique discuté ci-dessus à sa situation individuelle, il est encouragé à consulter le conseiller professionnel de son choix.

Fin de l'article
Partager
Partager
Partager
LinkedIn
Partager
Partager
Reddit
Partager
Adrien Lever
Adrien Lever
Adrien est rédacteur pour le Journal de l'investisseur. De formation ingénieur et investisseur depuis plusieurs années, il se passionne par les finances personnelles, le développement de soi et l'univers des crypto-monnaies. Il travaille en collaboration avec des gestionnaires de patrimoine, avec des experts en fiscalité, traders et assureurs.
Adrien Lever
Adrien Lever
Adrien est rédacteur pour le Journal de l'investisseur. De formation ingénieur et investisseur depuis plusieurs années, il se passionne par les finances personnelles, le développement de soi et l'univers des crypto-monnaies. Il travaille en collaboration avec des gestionnaires de patrimoine, avec des experts en fiscalité, traders et assureurs.
Autres articles
Binance : Avis - Le journal de l'investisseur
Binance : Avis sur l’un des principaux exchanges de crypto-monnaies

Les traders qui souhaitent investir dans des crypto-monnaies sont confrontés à un marché très concurrentiel où les brokers sont nombreux. Parmi les principaux, on retrouve Coinbase, Kraken et Binance. Avant de choisir votre courtier, il est important de comprendre quel type d’investisseur vous êtes. Si vous souhaitez échanger facilement et rapidement sur le marché avec une interface utilisateur conviviale, alors Binance est probablement l’un des meilleurs choix.

Lire l'article
Anaxago : que penser de l'un des leaders français du crowdfunding ?
Anaxago : que penser de l’un des leaders français du crowdfunding ?

Anaxago est une plateforme de crowdfunding qui met en relation des entreprises qui ont des besoins de financement avec des investisseurs qui ont une capacité de financement. Anaxago, ce sont 35 collaborateurs, plus de 250 entreprises financées et plus de 250 000 000 d’euros collectés depuis la création de l’entreprise en 2012.

Lire l'article
Couverture de Livre de Finances Personnelles

Patrimoine

Le secret d'une retraite à 500'000€

Guide offert 🎁

Guide Débutant
Ouvrir un wallet

Fichier .pdf à télécharger gratuitement

* Champ requis

360

L'investissement

La newsletter

Opportunités, analyses, guides, tout le contenu pour booster et maitriser vos finances personnelles

* champ requis

Guide Débutant
Ouvrir un wallet Tezos

Fichier .pdf à télécharger gratuitement

* Champ requis