fbpx

SOFICA – Comment réduire son impôt en investissant dans le cinéma ?

SOFICA – Comment réduire son impôt en investissant dans le cinéma ?

Cinema
Sommaire de l'article

Les contribuables ayant leur domicile fiscal en France peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt au titre du financement en capital d’œuvres cinématographiques ou audiovisuelles.

Champ d’application de la réduction d’impôt

La réduction d’impôt concerne les seules personnes physiques qui sont fiscalement domiciliées en France. 

Les “non-résidents Schumacker” au sens de la jurisprudence de la Cour de Justice de l’Union Européenne peuvent, toutes conditions étant par ailleurs remplies, bénéficier de la présente réduction d’impôt.

La réduction d’impôt s’applique aux souscriptions en numéraire, réalisées entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2020, au capital initial ou aux augmentations de capital des sociétés pour le financement de l’industrie cinématographique et audiovisuelle (SOFICA). 

Lesdites souscriptions ne peuvent ouvrir droit à la réduction d’impôt au titre des souscriptions au capital de petites et moyennes entreprises.

Le bénéfice de l’avantage fiscal est subordonné à l’agrément du capital de la société par le ministre chargé du budget.

Le contribuable est tenu à une obligation de conservation de l’ensemble des titres qu’il a souscrit jusqu’au 31 décembre de la cinquième année suivant celle du versement effectif. A défaut, le bénéfice de l’avantage fiscal est remis en cause. En cas de versements de libération échelonnés dans le temps, le délai court à partir de la date de chaque versement.

Détermination de la réduction d’impôt

La réduction d’impôt sur le revenu porte sur le montant des sommes effectivement versées pour les souscriptions au cours de l’année d’imposition. Les frais de souscription afférents au capital des SOFICA sont pris en compte dans la base servant au calcul de la réduction d’impôt.

La réduction d’impôt s’applique aux sommes effectivement versées pour les souscriptions retenues dans la double limite de :

  • 25 % du revenu net global 
  • Ainsi que de 18 000 euros.

Le taux appliqué, pour les investissements réalisés à compter du 1er janvier 2012, est fixé à 30 % des sommes versées pour les souscriptions augmentées le cas échéant des frais de souscription, soit une réduction d’impôt maximale de 5 400 €.

Le taux est porté à 36 % lorsque la société s’engage à réaliser au moins 10 % de ses investissements dans certaines conditions avant le 31 décembre de l’année suivant celle de la souscription. La réduction d’impôt maximale est donc de 6 480 €.

Le taux peut être porté à 48 % lorsque la société s’engage, outre le respect des conditions pour la réalisation d’investissements, à consacrer :

a) Soit au moins 10 % de ses investissements à des dépenses de développement d’œuvres audiovisuelles de fiction, de documentaire et d’animation sous forme de séries, effectuées par les sociétés mentionnées au a de l’article 238 bis HG au capital desquelles la société a souscrit ;

b) Soit au moins 10 % de ses investissements à des versements en numéraire réalisés par contrats d’association à la production, mentionnés au b du même article 238 bis HG, en contrepartie de l’acquisition de droits portant exclusivement sur les recettes d’exploitation des œuvres cinématographiques ou audiovisuelles à l’étranger.

La réduction d’impôt maximale est alors de 8 640 €.

Les investissements et les dépenses doivent être réalisés dans un délai d’un an à compter de la création de la société.

Fin de l'article
Rejoignez la communauté

Ne manquez plus une bonne opportunité d’investir ou de se former

* Champ requis

Maitrisez les bases de la fiscalité française en 45 pages
Share on facebook
Partager
Share on linkedin
Partager
Share on facebook
Partager
Share on linkedin
Partager
Laura Eouagnignon
Laura Eouagnignon

Laura Eouagnignon est l'une des autrices du Journal de l'Investisseur. Juriste en droit des affaires, elle s'est spécialisée dans le droit fiscal au sein de l'université Paris II Panthéon - Assas.
Elle accompagne les entreprises et les particuliers dans l'optimisation de leur fiscalité.

Laura travaille en partenariat avec les conseillers du JDI sur l'aspect fiscal.

Prendre rendez-vous avec un conseiller du JDI

(30 minutes d’analyse personnalisée et de conseils sur votre situation)

Autres articles
Comment trader sur le Forex ?
Comment trader sur le Forex ?

Pour quelles raisons les traders continuent-ils de s’intéresser au Forex (Foreign Exchange) malgré l’exigence dans la compréhension du sujet ?

Comment prendre position en fonction des devises à un moment donnés ? Quels sont les éléments clés pour réussir une transaction bien pensée et mesurer son potentiel avant que ça ne soit trop tard.

Cet article vous explique ce qui se cache derrière cet effervescence autour du trading sur le marché du Forex, connu également sous le nom de marché des devises.

Lire l'article
Pourquoi investir dans les crypto-monnaies ?
Pourquoi investir dans les crypto-monnaies ?

Depuis la sortie de la première crypto-monnaie, le bitcoin, de nombreuses autres ont vu le jour avec leurs propres caractéristiques, avantages et inconvénients. Mais s’il y a un phénomène commun sur le marché des crypto-monnaies, c’est son augmentation constante avec le temps accompagnée d’une forte volatilité. C’est un marché qui représente aujourd’hui dans les 2 000 milliards de dollars …

Lire l'article
Laura-cofondatrice
Laura Eouagnignon

Laura Eouagnignon est l’une des autrices du Journal de l’Investisseur. Juriste en droit des affaires, elle s’est spécialisée dans le droit fiscal au sein de l’université Paris II Panthéon – Assas.
Elle accompagne les entreprises et les particuliers dans l’optimisation de leur fiscalité.

Laura travaille en partenariat avec les conseillers du JDI sur l’aspect fiscal.

Prendre rendez-vous avec un conseiller du JDI

(30 minutes d’analyse personnalisée et de conseils sur votre situation)

Autres articles
Merchant Token (MTO) : Notre avis
Merchant Token (MTO) : Analyse de la cryptomonnaie promettant la sécurité des consommateurs

Ce premier Avril 2021 débutait l’ICO du Merchant Token sur son site officiel. C’est une nouvelle crypto-monnaie qui lève actuellement des fonds et dont le but est de permettre la protection des consommateurs lors d’achats en ligne. Avant d’aller plus loin dans l’analyse de cette crypto-monnaie et de son utilisation, quelques définitions s’imposent. Si vous êtes déjà d’un niveau avancé dans l’investissement dans la blockchain, nous vous invitons à passer directement aux paragraphes suivants.

Lire l'article
Merchant Token (MTO) : Comment générer des revenus complémentaires avec vos Merchant Tokens (MTO) ?
Merchant Token (MTO) : Comment générer des revenus complémentaires avec vos Merchant Tokens (MTO) ?

Vous avez investi dans le projet du Merchant Token (MTO) ? Vous avez alors pu constater l’engouement qu’il y a eu autour du projet ces derniers mois et les quelques erreurs commises dans la gestion de l’ICO du Merchant Token (MTO). Malgré la baisse des prix de la crytpo-monnaie, de nombreux investisseurs continuent de croire au projet dans une optique de long terme.
Si vous souhaitez conserver vos Merchant Token (MTO) et que vous voulez les faire travailler en attendant que leur prix remonte, nous vous mettons à disposition ce guide pour vous apprendre comment générer des revenus complémentaires avec vos Merchant Token (MTO) sur Uniswap.

Lire l'article

Être rappelé(e) par un conseiller

* Champ obligatoire