fbpx

Résidence fiscal – Mon domicile fiscal est-il en France ?

Domicile Fiscal
Sommaire de l'article

La notion de résidence est définie à l’article 4B du CGI qui énumère les critères du domicile fiscal pour l’impôt sur le revenu. La situation du résident fiscal de France s’apprécie au niveau de chaque membre du foyer.

Il existe 3 critères alternatifs. Un seul suffit pour qu’une personne soit considérée comme résidente fiscale : 

  • Le foyer ou le lieu de séjour principal 
  • Le critère professionnel 
  • Le critère économique : le centre des intérêts économiques 

Le foyer ou le lieu de séjour principal 

Les notions de foyer et de lieu de séjour principal sont différentes. 

Le foyer est le lieu où le contribuable habite normalement et où il a le centre de ses intérêts familiaux. Ainsi le foyer se situera au lieu où le contribuable a les attaches affectives les plus fortes, là où il est le plus vraisemblable qu’il partage sa vie intime. Dans le cas des célibataires, le foyer est l’endroit où se trouve le centre de leur vie personnelle. 

On ne prend donc pas en compte les intérêts familiaux d’un célibataire à moins que les enfants mineurs ne soient en France. 

Le lieu de séjour principal désigne l’Etat dans lequel le contribuable séjourne plus de 6 mois dans l’année. Cependant, ce critère a perdu de son autonomie face à l’introduction du critère du foyer. Ce qui est déterminant, c’est le centre des intérêts familiaux sans qu’il y ait lieu de tenir compte des séjours effectués à l’étranger en raison de la profession ou en raison de circonstances particulières. 

Ce critère ne conserve une utilité que pour les contribuables qui n’ont pas de foyer. 

Le critère professionnel 

Le texte pose deux conditions pour être regardé comme un résident français.

Il faut exercer une activité professionnelle en France, et ne pas justifier du caractère accessoire de cette activité. Ainsi, pour être considéré comme un résidant fiscal français, le contribuable doit exercer son activité principale en France, à savoir l’activité à laquelle il consacre le plus de temps, même si cette activité ne lui confère pas l’essentiel de ses revenus. C’est seulement si on n’arrive pas à déterminer quelle est l’activité principale qu’on se retourne vers le critère du revenu. 

La loi du 27 décembre 2019 a ajouté un nouveau critère de domiciliation en France. Ainsi les dirigeants des entreprises qui ont leur siège en France et qui réalisent un chiffre d’affaires annuel supérieur à 250 millions d’euros en France sont considérés comme exerçant à titre principal leur activité professionnelle en France, sauf preuve contraire. 

Le critère économique : le centre des intérêts économiques

Le centre des intérêts économiques est le lieu où le contribuable a effectué ses principaux investissements et où il possède le siège de ses affaires ou encore le lieu où il administre ses biens. 

Les intérêts économiques doivent être productifs de revenus : la simple détention de patrimoine en France ne suffit pas à regarder quelqu’un comme résident en France. 

Lorsqu’il y a plusieurs sources de revenus, le centre des intérêts économiques se trouve dans le pays dans lequel le contribuable tire la majeure partie de ses revenus. 

Fin de l'article
Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Partager
Partager sur telegram
Partager
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
Partager
Partager sur email
Partager
Partager sur reddit
Reddit
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Autres articles
Qu'est-ce que la capitalisation boursière ?
Qu’est-ce que la capitalisation boursière ?

Les différentes catégories de capitalisation boursière, leurs définitions et certaines actions qui sont classées dans ces groupes. La capitalisation boursière d’une entreprise est la valeur totale en dollars de toutes les actions qu’elle a en circulation, multipliée par son prix. Les trois principales catégories sont les sociétés à grande capitalisation (supérieure à 10 milliards de dollars), les sociétés à moyenne capitalisation (entre 2 et 10 milliards de dollars), et les sociétés à petite ou micro capitalisation (inférieure à 2 milliards de dollars).

Lire l'article
Le bitcoin, un mauvais rêve : historique des plus fortes chutes du prix du BTC
Le bitcoin, un mauvais rêve : historique des plus fortes chutes du prix du BTC

Le 20 octobre 2021, le bitcoin a atteint un sommet historique de 67 000 dollars. Ses détenteurs ont dû ressentir une joie énorme à ce moment-là, mais le prix a commencé à redescendre à 61 000 dollars quelques jours seulement après avoir battu le record. On pourrait dire que cette fluctuation est loin d’être une catastrophe, et nous serions d’accord. Les fluctuations rapides de cours sont des caractéristiques classiques du comportement des cryptomonnaies, et il faut toujours être prêt aussi bien à la hausse (de préférence) qu’à la baisse. Pour fêter halloween, nous avons décidé de rappeler et d’analyser les

Lire l'article

Être rappelé(e) par un conseiller

* Champ obligatoire