fbpx

Qu’est-ce que le Private Equity ?

Private Equity
Sommaire de l'article

En une phrase, le Private Equity (ou capital-investissement) consiste à investir dans des sociétés non côtées. Les sociétés d’investissement récoltent l’argent d’entreprises, d’institutions ou de personnes physiques, le mettent en commun puis l’utilisent en achetant et vendant différentes entreprises tout en cherchant à générer une plus-value.

Collecter de l’argent pour l’investir dans des sociétés privées afin de leurs donner les ressources nécessaires pour qu’elles se développent, c’est ça le capital-investissement. Parmi les principaux groupes existant, on retrouve notamment KKR, Blackstone, Vista ou encore The Carlyle Group.

KKR Private Equity
Blackstone Private Equity
Vista Private Equity

Il existe de nombreuses classes d’actifs : les produits monétaires, obligataires, les actions, l’immobilier, … Le Private Equity entre dans la catégorie de l’investissement alternatif. L’argent investi est quasi illiquide, c’est-à-dire qu’il est très compliqué de récupérer sa mise quand on veut en raison de la structure des investissements. Contrairement à la bourse où l’on peut revendre presque quand on veut, il faudra ici attendre plusieurs années, parfois jusqu’à 15 ans. Cependant, le retour sur investissement espéré est supérieur à celui de nombreux autres investissements et c’est ce qui contrebalance d’autres points négatifs.

Ces fonds d’investissement fixent un montant à lever, qui peut être de 10 millions, 100 millions, ou 1 milliard d’euros par exemple. Une fois ce montant atteint, la société ferme les souscriptions. C’est-à-dire que plus personne ne peut investir dans celle-ci.

Ensuite, les fonds peuvent avoir des secteurs dans lesquels ils se spécialisent, tels que les technologies ou la santé. Les liquidités levées seront donc investies uniquement dans ces domaines. Aujourd’hui, de nombreux fonds émergent avec des objectifs d’investissement respectant l’environnement, tout en aillant un oeil sur la gouvernance d’entreprise. Il existe en France le Label ISR (pour Investissement Socialement Responsable) comme repère aux fonds respectant ces critères.

Les dirigeants achètent ensuite des parts d’entreprises, et contribuent à leur développement dans l’objectif de pouvoir les revendre généralement entre 10 et 15 ans. C’est donc un investissement à très long terme.

Comment les fonds de Private Equity font-ils de l’argent ?

Les sociétés d’investissement en capital-investissement se rémunèrent de deux manières. La première provient des frais de gestion. En effet, comme ces fonds lèvent de l’argent qu’ils vont gérer pendant 10 à 15 ans, ils prennent des frais annuels. La deuxième source de revenus sont les intérêts passifs (ou carried interests). Les intérêts passifs sont une partie des plus-values obtenus à la revente des entreprises.

Conclusion

Les investisseurs (personnes physiques ou sociétés) investissent leur argent dans un fond, appelé fond de capital-investissement. Le montant total ainsi récolté est mis en commun par le fond, puis est ensuite investi dans diverses entreprises. Cet investissement peut être passif pour l’entreprise cible, mais les gérants du fond contribuent généralement au développement de leurs acquisitions pendant 10 à 15 ans. L’objectif pour la société d’investissement est ensuite de générer une plus-value en revendant ses investissements.

Aller plus loin

Commandité et commanditaire

Plus généralement connu sous les appellations anglophones de General Partner (GP) et Limited Partner (LP), le commandité est le fond d’investissement qui analyse les projets puis récolte les fonds auprès des commanditaires, tels que des institutions, des particuliers ou d’autres fonds, pour investir dans ces entreprises.

Frais

Le capital-investissement repose généralement sur la 2 & 20 fee structure. Cet article en anglais décrit plus en détails son fonctionnement, mais il faut comprendre que le 2 correspond aux frais de management, et le 20 aux intérêts passifs. C’est à dire que les frais de management représentent 2% par an, et 20% de frais supplémentaires sont également perçus par le fond d’investissement si les objectifs de résultats fixés en amont sont atteints. Cependant, ce n’est pas une vérité générale pour tous les fonds et chacun applique les frais qu’il souhaite.

Par exemple, la société peut se fixer comme objectif d’avoir une rentabilité annuelle de 5% et le client sera prélevé 2% de frais par an pour la gestion de son argent. Mais si le fond réalise un résultat supérieur à 5%, alors des frais de performance de 20% seront appliqués sur les résultats au delà de l’objectif de 5%.

Stratégies

Il existe 5 grandes stratégies en Private Equity :

  • Le Distressed funding consiste à investir de l’argent dans des entreprises en difficulté, tout en espérant qu’elles se portent mieux rapidement pour revendre les parts.
  • Le Leveraged buyout consiste à acquérir une société, remplacer complètement son conseil d’administration, et améliorer son organisation en profondeur pour la remettre sur pied et renouer avec une bonne croissance. Les parts peuvent ensuite être revendues ou alors une introduction en bourse peut également être envisagée.
  • L’Immobilier au travers de projets de promotion immobilière. Cela peut être des habitations, des locaux commerciaux, des bureaux, ou encore un mix des trois.
  • Le Fund of funds consiste à investir dans un fond qui investi lui-même dans différents fonds.
  • Le dernier type est le Venture Capital (ou capital-risque), et surement le plus risqué, car les investissements se font directement auprès d’entrepreneurs ou de projets naissants, voire même étant encore à l’étape d’idée.

Comment investir ?

De nombreuses solutions existent pour investir au travers de fonds en capital-investissement. Certains fonds sont accessibles pour de petits investissements de l’ordres de quelques milliers d’euros, et vous pouvez obtenir jusqu’à 25 % de réduction d’impôts sous certaines conditions. Prenez contact avec un conseiller en gestion de patrimoine pour en savoir plus et être accompagné dans les meilleures conditions. Vous pouvez programmer gratuitement un entretien de 30 minutes avec nos experts en cliquant ici, ou demander à être rappelé sur les différents formulaires du site.

Fin de l'article
Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Partager
Partager sur telegram
Partager
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
Partager
Partager sur email
Partager
Partager sur reddit
Reddit
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Samuel Knox
Samuel Knox
Samuel Knox est l'un des quatre fondateurs du Journal de l'Investisseur. Après avoir suivi une formation en finance à l'Université de Sydney, en Australie, il intègre le monde fascinant de la gestion de patrimoine. Expert financier et successoral, c'est avec une grande agilité qu'il réalise également des montages immobiliers à forte rentabilité.
Samuel Knox
Samuel Knox
Samuel Knox est l'un des quatre fondateurs du Journal de l'Investisseur. Après avoir suivi une formation en finance à l'Université de Sydney, en Australie, il intègre le monde fascinant de la gestion de patrimoine. Expert financier et successoral, c'est avec une grande agilité qu'il réalise également des montages immobiliers à forte rentabilité.
Autres articles
Merchant Token (MTO) : Update Octobre 2021
Merchant Token (MTO) : Update Octobre 2021

La cotation du Merchant Token sur WhiteBit est prévue pour le 11 octobre 2021. Une énorme campagne de marketing est prévue pour l’événement. Découvrez toute l’actualité du MTO dans ce rapport du mois d’Octobre 2021.

Lire l'article
Le bitcoin, un mauvais rêve : historique des plus fortes chutes du prix du BTC
Le bitcoin, un mauvais rêve : historique des plus fortes chutes du prix du BTC

Le 20 octobre 2021, le bitcoin a atteint un sommet historique de 67 000 dollars. Ses détenteurs ont dû ressentir une joie énorme à ce moment-là, mais le prix a commencé à redescendre à 61 000 dollars quelques jours seulement après avoir battu le record. On pourrait dire que cette fluctuation est loin d’être une catastrophe, et nous serions d’accord. Les fluctuations rapides de cours sont des caractéristiques classiques du comportement des cryptomonnaies, et il faut toujours être prêt aussi bien à la hausse (de préférence) qu’à la baisse. Pour fêter halloween, nous avons décidé de rappeler et d’analyser les

Lire l'article

Être rappelé(e) par un conseiller

* Champ obligatoire