fbpx

Comment trader sur le Forex ?

Comment trader sur le Forex ?
Sommaire de l'article

Pour quelles raisons les traders continuent-ils de s’intéresser au Forex (Foreign Exchange) malgré l’exigence dans la compréhension du sujet ? Comment prendre position en fonction des devises à un moment donnés ? Quels sont les éléments clés pour réussir une transaction bien pensée et mesurer son potentiel avant que ça ne soit trop tard. Ce texte vous explique ce qui se cache derrière cet effervescence autour du trading sur le marché du Forex, connu également sous le nom de marché des devises.

Forex Comment trader sur le Forex ?

Qu’est-ce que c’est que le Forex trading ?

Si l’on retrouve des acteurs professionnels (entreprises) et institutionnels ainsi que des Etats sur le marché du Forex, l’on retrouve également de nombreux « petits » investisseurs particuliers et traders qui tentent de réaliser des opérations de spéculation dans l’unique but de réaliser des profits. C’est sur ces derniers acteurs que nous allons nous pencher dans cet article. Cette pluralité d’acteurs institutionnels et particuliers font du Forex le marché sur lequel les volumes d’échanges sont les plus forts. En effet, le volume journalier d’échanges sur ce marché s’élevait à 6 600 milliards de dollars fin 2020. Une somme colossale bien supérieure au volume d’échange sur le marché des actions.

Le Foreign Exchange (FX) est une pratique qualifiée de spéculation sur la variation des cours des devises, dans le but de générer des gains. Cette activité est celle du Trader qui, en tenant compte d’un certain nombre de variables (événements politiques, économiques et sociaux parfois) va se positionner à la hausse ou à la baisse les unes par rapport aux autres. C’est ce qu’on appelle « la prise » ou « l’émission d’un ordre ».

Pour une explication plus simple, nous allons prendre un exemple. Supposons qu’un événement politique est sur le point de se produire aux États-Unis, ce qui pourrait provoquer une crise. Un trader qui cherche des informations peut anticiper cette situation et acheter la paire Euro-Dollar avant qu’elle ne se produise.

De cette façon, lorsque la crise atteindra son apogée, il pourra revendre sa paire. L’astuce consiste à acheter une devise dont le prix est bas et à attendre qu’elle prenne de la valeur ; nous avons acheté notre euro/dollar à 1:1, mais aujourd’hui, l’un coûte 0,87 dollar et l’autre 1,12 dollar, ce qui signifie que si vous les vendez maintenant, vous gagnerez environ 25 %. Il peut sembler qu’acheter à un prix élevé et vendre à un prix plus bas entraînerait des pertes, mais en sachant quel marché se déplacera à la hausse (et en ayant suffisamment confiance pour ne pas négocier avant votre objectif), un trader astucieux peut tirer profit d’une telle volatilité.

Il est toutefois important de savoir que c’est une opération risquée. Il est recommandé aux débutants de créer des comptes de démonstration afin de s’entraîner correctement avant de trader pour de vrais dollars et euros. De même, l’idée de se former n’est en aucun cas prise à la légère.

360
L'investissement

Recevez toute l’actualité et les meilleures opportunités d’investissement sur les marchés financiers, l’immobilier et les cryptomonnaies

* Champ requis

Contenu sponsorisé

Quelques termes à comprendre

Certaines terminologies faisant partie du trading doivent être comprises avant de se lancer.

PIP : Ou « percentage in point », c’est l’unité de variation du taux de change d’une paire de devises. Les principales devises vont êtres estimées à la quatrième décimale près. Pour ces devises, un PIP est l’unité de la quatrième décimale. Soit 1 pip quand la paire EUR/USD évolue de 1,1000 à 1,1001.

Lot : Sur le marché du Forex, un lot correspond à un certain nombre d’unités de devises dans une parité choisie. C’est la mesure de la taille d’une transaction. 1 lot classique est égal à 100 000 unités de la devise de base.

Devise de base : c’est la devise qui est premièrement écrite dans la paire.

Devise de contrepartie : c’est la seconde devise écrite dans la paire.

Effet de levier : c’est un mécanisme qui permet au Trader d’augmenter ses capacités d’investissement. Cela revient à investir une forte somme tout en ayant une petite marge. Si le gain peut fortement augmenter dans ce cas, la perte le peut tout aussi.

Marge : c’est la somme nécessaire à l’ouverture d’une transaction.

Spread : exprimé en pips, cela désigne l’écart qui existe entre le prix d’achat (prix ask) et le prix de vente (prix bid) d’une paire de devise.

Comprendre les paires de devises

Il ne vous sera pas possible d’investir correctement si vous ne maitrisez pas les paires de devises. Il en existe trois catégories.

Les paires majeures : ce sont les paires qui génèrent les spreads les moins élevés, mais qui sont les plus échangées. Le dollar américain en fait toujours partie.

  • EUR/USD : Euro – Dollar américain
  • USD/JPY : Dollar américain – Yen japonais
  • GBP/USD : Livre Sterling – Dollar américain
  • USD/CHF : Dollar américain – Franc Suisse
  • AUD/USD : Dollar australien – Dollar américain
  • NZD/USD :  Dollar américain – Dollar néo-zélandais
  • USD/CAD : Dollar américain – Dollar canadien

Cours ou paires croisés, elles n’intègrent pas le dollar. On y trouve d’autres devises majeures par contre.

  • EUR/GBP : Euro – Livre Sterling
  • GBP/JPY : Livre Sterling – Yen japonais
  • AUD/CAD : Dollar australien – Dollar canadien
  • EUR/CAD : Euro – Dollar canadien …

Il y a enfin les paires exotiques composées d’une devise majeure et d’une autre mineure.

  • USD/HUF : Dollar américain – Forint hongrois
  • USD/RUB : Dollar américain – Rouble russe
  • GBP/PLN : Livre Sterling – Zloty polonais
  • EUR/CZK : Euro – Couronne tchèque

Le fonctionnement du trading

La première des choses à entreprendre pour trader, c’est de trouver un broker qui vous fournit toutes les outils dont vous avez besoin. Mais sachez que chaque courtier ne propose pas les mêmes outils.

En achetant une paire de devises, vous achetez essentiellement l’une et vendez l’autre. Pour le dire d’une autre manière, supposons que vous achetiez EUR/USD.

Cela signifie que vous avez anticipé une augmentation de la valeur de l’euro par rapport au dollar. Donc comme il est au plus bas, vous achetez des Euros en vendant des dollars (monnaie de cote). Cette technique nécessite une maîtrise parfaite et ne peut être acquise que par la pratique au fil du temps.

Conclusion

Le marché du Forex est le marché avec le plus gros volume de capitaux qui sont échangés. C’est un marché volatile et qui peut s’avérer dangereux si vous n’êtes pas formés. Ainsi, si vous êtes débutants, nous vous recommandons de commencer par créer un compte de démonstration avec du capital virtuel pour vous entrainer, et ne passer que dans un second temps à une solution avec du capital réel.

360
L'investissement

Recevez toute l’actualité et les meilleures opportunités d’investissement sur les marchés financiers, l’immobilier et les cryptomonnaies

* Champ requis

Contenu sponsorisé

Disclaimer

Les performances passées ne sont pas indicatives des résultats futurs. Différents types d’investissements impliquent des degrés de risque variables, et rien ne garantit que la performance future d’un investissement spécifique, d’une stratégie d’investissement ou d’un produit sera rentable, égalera tout niveau de performance historique indiqué correspondant, ou conviendra à votre portefeuille.

En raison de divers facteurs, notamment l’évolution des conditions du marché, le contenu peut ne plus refléter les opinions ou positions actuelles. En outre, vous ne devez pas supposer que les discussion ou information contenue dans cet article remplace des conseils d’investissement personnalisés. Dans la mesure où un lecteur a des questions concernant l’applicabilité d’un sujet spécifique discuté ci-dessus à sa situation individuelle, il est encouragé à consulter le conseiller professionnel de son choix.

Fin de l'article
Partager
Partager
Partager
LinkedIn
Partager
Partager
Reddit
Partager
Louise Mulliez
Louise Mulliez
Journaliste économique pour Le journal de l'investisseur.
Louise Mulliez
Louise Mulliez
Journaliste économique pour Le journal de l'investisseur.
Autres articles
Private Equity
Qu’est-ce que le Private Equity ?

Le Private Equity (ou capital-investissement) consiste à investir dans des sociétés non côtées. Les sociétés d’investissement récoltent l’argent d’entreprises, d’institutions ou de personnes physiques, le mettent en commun puis l’utilisent en achetant et vendant différentes entreprises tout en cherchant à générer une plus-value.

Lire l'article
SCI à l'IS - lejdi.fr
SCI – Avantages et inconvénients de la SCI à l’IS

Lorsque vous souhaitez investir dans l’immobilier vous avez deux choix : acheter en nom propre ou acheter en société. Il existe différentes structures de société mais celle qui va retenir notre attention est la société civile immobilière. Cette dernière a une fiscalité transparente, cela signifie que l’impôt est payé directement par les associés au titre de leur impôt sur le revenu. Il est néanmoins possible d’opter pour l’impôt sur les sociétés. Les inconvénients et avantages de passer par cette structure sont l’objet de cet article.

Lire l'article
Couverture de Livre de Finances Personnelles

Patrimoine

Le secret d'une retraite à 500'000€

Guide offert 🎁

Guide Débutant
Ouvrir un wallet

Fichier .pdf à télécharger gratuitement

* Champ requis

360

L'investissement

La newsletter

Opportunités, analyses, guides, tout le contenu pour booster et maitriser vos finances personnelles

* champ requis

Guide Débutant
Ouvrir un wallet Tezos

Fichier .pdf à télécharger gratuitement

* Champ requis